Journées d’étude – Jeu vidéo : singularité(s) d’un Art de l’écran

15 Mai
Journées d’étude – Jeu vidéo : singularité(s) d’un Art de l’écran

Views

 

Les 9 et 10 avril 2015 avaient lieu des journées d’étude organisées par Estelle Dalleu et Benjamin Thomas (ACCRA – Approches Contemporaines de la Création et de la Réflexion Artistiques – EA 3402) autour du thème « Jeu vidéo : singularité(s) d’un Art de l’écran » à l’Université de Strasbourg.

Ne pouvant me libérer qu’un seul après midi, j’ai pu légèrement suivre ce qui se tramait à l’université. Le début du rendez-vous du vendredi après midi commençait par un retour sur les interventions précédentes et continuait par la suite en abordant plus précisément des études de cas. Je me suis vite rendu compte de l’importance de participer à toutes les présentations tant les sujets développés étaient pointus. Être perdu ne m’empêchait pas d’être absorbé par les approches aussi intéressantes les unes que les autres, quoi que faîtes pour un public averti.

Voici le programme qui était proposé

Estelle Dalleu, docteure en études cinématographiques, coorganisait les journées d’études. Lors d’une interview, elle précisait que ces rencontres mettaient en avant le côté esthétique du jeu vidéo, les études se portant habituellement plus sur le côté sociologique ou économique (lien vers l’article).

Également présent lors de ces journées d’étude, Mathieu Triclot (qui présentait : « Les corps du jeu vidéo : hypnoses, émotions, animalités ou Raymond Bellour aux arcades »), maître de conférence en philosophie à l’Université de Technologie de Belfort-Montbéliard, déjà présent lors du forum « Les jeux vidéo, machines à fiction »  à la FNAC à l’occasion du Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg en septembre 2014 (retour sur ce forum).

Une quinzaine de chercheurs se sont penchés sur la question pendant deux jours : « De l’héroïsation à l’érotisation : deux figures de l’archéologue contemporain entre cinéma et jeu vidéo » ; « Quand le jeu-vidéo devient vidéo-jeu » ; autant de sujets et d’interrogations qui restent attrayantes lorsque l’on s’intéresse à cet art qui utilise son propre langage, possède ses propres singularités, et qui fusionne parfois si parfaitement avec d’autres formes d’arts tel que le cinéma.

Voici un article intéressant de William Audureau, Journaliste au Monde, qui parle plus précisément de ces journées d’étude ainsi que le Live Tweet des journées d’études de Thomas Morisset

La prochaine fois il serait important que je vienne à toutes les rencontres pour vous en dire un peu plus !

Journées d’étude – Jeu vidéo : singularité(s) d’un Art de l’écran

Photo du profil de Pierre Dugame
About The Author
-

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>