Cultures et mondes ludiques : Quand le jeu s’invite dans la recherche universitaire – Épisode 3

Views

Interview de Antoine BERNARD

  • Comment as-tu entendu parler de ce groupe de recherche ?

J’ai entendu parler de ce groupe par Laurent DI PHILIPPO que j’ai pu rencontrer deux fois pour réaliser mon mémoire. Il m’a même accordé un entretien lors de nos discussions. Il m’a ensuite dit qu’il y avait sur Strasbourg un groupe de recherche sur le jeu et m’a proposé de m’ajouter à la liste. Comme mes travaux portent également sur le jeu, le jeu de rôle en particulier.

  • En quoi créer un tel groupe est-il intéressant selon toi ?

Selon moi, un tel groupe peut être bénéfique car il permet de rencontrer différentes personnes pour pouvoir collaborer. Pour moi ce groupe me permettrait de rencontrer les personnes qui font des recherches sur un sujet concernant le jeu, étant donné que j’apprécie ce domaine. Ce serait intéressant pour moi de rencontrer ces personnes pour discuter, approfondir des sujets. Je pense que travailler avec des personnes qui ont un centre d’intérêt commun peut être intéressant.

  • Que fais-tu comme études ?

Je suis en troisième année de licence à la Faculté des sciences humaines et sociales de Strasbourg. J’attends une note pour savoir si je valide ou pas ma licence. Je suis un étudiant en situation de handicap, j’ai choisi d’aller à la Faculté des sciences humaines et sociales car ces matières me plaisaient au lycée et que je n’avais pas d’autres idées. Vu les difficultés que je rencontrais, il m’était impossible d’intégrer tous les cursus. J’ai décidé d’essayer la fac pour voir si cela me convenait. J’ai réussi ma première année puis ma deuxième. Lors de cette troisième année j’ai appris qu’il fallait réaliser un mémoire et je ne savais pas quel thème aborder. J’ai choisi le jeu de rôle car, pour moi, cette activité m’a permis de rencontrer d’autres personnes et de me faire des amis. Je suis très heureux d’être arrivé jusqu’à ma licence et d’avoir eu 14,5 à mon mémoire sur le jeu de rôle.

  • Peux-tu m’en dire plus sur ton mémoire ?

Lors de ce mémoire je me suis demandé : comment entre-t-on et se maintient-on dans le jeu de rôle ?

Au début cela était difficile pour moi de trouver un directeur de mémoire qui voulait bien me diriger sur ce sujet. Pour ce mémoire j’ai réalisé trois grandes parties :
1) L’environnement du jeu de rôle.
2) Méthodologie : comment faire une sociologie des jeux de rôle.
3) Analyse de la carrière des joueurs.

Merci Antoine, maintenant que tu as fini ta licence, j’espère que tu vas vite trouver ta voie pour cette année !

Cultures et mondes ludiques : Quand le jeu s’invite dans la recherche universitaire – Épisode 3

Photo du profil de Pierre Dugame
About The Author
-

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>